Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine

Sceau de Republique Gabonaise

Le 2e Forum GRAINE, un évènement en plus dans les Assises Agricoles

Logo

Dans la foulée des Assises  sur la Redynamisation de l’Agriculture et l’Accélération du Programme GRAINE pour une Souveraineté Alimentaire, s’est également tenue la 2e édition du Forum GRAINE. Ce forum a eu lieu du 29 au 30 juin 2017 dans le même hôtel, et avait pour thème l’accélération du Programme GRAINE pour une souveraineté alimentaire au Gabon. C’est durant ces deux jours, avec des exposés de certains experts, des dirigeants de la SOTRADER  et de la Coordination Générale du Programme que nous avons assisté à des échanges de questions réponses avec les représentants des coopératives, associations et personnes venus des neuf provinces du Gabon.



Le Ministre de l’Agriculture, au 2e forum de GRAINE

Dans leur présentation du programme GRAINE, les dirigeants de ce Programme, messieurs Léandre BOULOBOU (Coordonnateur Général du Programme) et Michel OGANDAGA (Directeur Général de SOTRADER) sont revenus sur les origines de la mise en place de ce programme par le Chef de l’Etat, Président de la République. Ils ont également fait un point sur les avancées actuelles du programme avant de définir les projets avenirs. Après les présentations des experts, ce sont des thématiques définies qui ont conduit à la formation de trois(3) ateliers. Ces ateliers traitaient des questions sur le marketing et la commercialisation des produits des coopératives; la situation de la logistiques et du transport dans l’avancement du programme, le financement des coopératives, pour ne citer que ces points. Au  sortir de ces ateliers certaines recommandations ont été faites, parmi lesquelles l’apport d’un plus dans le financement aux coopératives, dans la formation technique des membres des coopératives, la suspension de la Prime d’Incitation aux agriculteurs des coopératives, l’ajout du vivrier dans le programme, l’adaptation des formations aux réalités endogènes à l’agriculture gabonaise. Les recommandations de ces travaux seront mentionnées dans le rapport général des assises.


                           Les participants en atelier

Publié le : 09 / 07 / 2017


En Haut