Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine

Sceau de Republique Gabonaise

Atelier de validation du document de Politique

Logo

Dans le souci de la diversification de l’économie, les autorités gabonaises ont choisi de faire de l’Agriculture le principal pan de cette relance.

De tout point de vue, le Secteur Agricole qui met en avant la consommation alimentaire laisse à penser que plus rien ne devra se faire dans ce pays si les normes de sécurité alimentaire et nutritionnelle ne sont pas définis. C’est pour cette raison que s’est tenu du mercredi 8 au jeudi 9 mars 2017 à l’hôtel  Boulevard de Libreville, un Atelier de Validation de Politique Nationale de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle. Cet atelier organisé par la FAO en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé de mise en œuvre du Programme GRAINE, a été officiellement lancé par le Ministre de tutelle, M. Yves Fernand MANFOUMBI.

 

Aussi,  l’atelier qui a vu la participation  des différentes administrations publiques et privés  (ministères de  l’Economie Forestière, de la Santé, des Mines, la Gabonaise de Chimie…) mais aussi des parlementaires ; avait pour enjeux de mettre une plateforme afin d’élaborer un document stratégique de la politique nationale en matière de Sécurité Alimentaire et nutritionnelle. Durant cet atelier, quelques discours ont été prononcés (Représentant Résident FAO Afrique Centrale, Représentant CEEAC et le Ministre de l’Agriculture). Après l’ensemble de ces discours, ce sont plusieurs exposés dont les thèmes tournaient autour de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle à travers le monde et l’Afrique, plus particulièrement le Gabon. Ces exposés ouvraient à des échanges d’idées et d’apport personnel de la part de l’assistance venue prendre part à cet atelier. Dans le souci de faire intervenir tous les secteurs liés à la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, la coordination a mis en place des groupes de travail en atelier. C’est au total dix groupes qui ont pu apporter des réflexions afin de finaliser le document portant politique général en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Les thèmes choisis s’appuyaient surtout autour de l’agriculture, l’éducation, la santé, le changement climatique...

Publié le : 15 / 03 / 2017


En Haut